Exposition de TARBES
5 mai 2005
Juge M. G. Mansencal


Mâle Montagne - URAMIS de la Vallée du Bois doré - 2 ans

Vu que nous n'avons pas pu partir en exposition depuis 2-3 ans pour des raisons de garde de nos autres animaux (chiens, chiots, chevaux, ânes), nous avons cette fois pu partir pour 3-4 jours.

Auparavant, Uramis n'avait jamais quitté sa propriété - à part pour les promenades en forêt. Le stress de la première heure en voiture a fait son effet, mais par la suite le voyage s'est très bien déroulé malgré les virages et les 13 heures de trajet. Par chance, il faisait plutôt frais et le ciel était couvert.

Comme nous étions tous très fatigués, la nuit à l'hôtel s'est passée sans problèmes - Uramis a enregistré ces découvertes avec un calme étonnant.

Le lendemain matin, à l'entrée de l'exposition, il a découvert d'autres races de chiens et il a dû se dire : "Bizarre, il ne sont pas blancs ?? !!" (il n'a jamais vu d'autres chiens).

C'est avec plaisir que nous avons retrouvé le Juge M. Mansencal en pleine forme avec son humour habituel ...
- "il a mangé trop de chocolat suisse" (pour dire qu'il est trop gros) ...
- "Pour présenter un chien à un grand juge - on l'entraîne avant l'expo à marcher
(pour dire qu'il ne se met pas en valeur, qu'il marche mal, que je n'ai pas fait mon travail de préparation)

C'est vrai qu'Uramis avait la tête proche du sol et son corps collé à moi. Ce n'était pas le "Macho" qu'on voit dans son parc quand il rivalise avec son copain Sierra ... qui est le plus beau, qui court le plus vite.

Sa très belle tête lui a quand-même valu un 2ème excellent / classe ouverte.

Il y a des chiens d'exposition - comme dans le temps "LeRoy" qui rentrait dans un ring en se redressant et en se mettant en valeur : "Moi, je suis le plus beau" - et il y a d'autres très beaux chiens comme dans le temps Ascain et maintenant Uramis qui préfèrent le calme de la campagne à une exposition.

Comme la pluie n'arrêtait pas de tomber sur Tarbes, nous sommes partis en direction de la Méditerranée, où nous avons retrouvé le ciel bleu et le soleil qui après ces mois d'hiver nous ont fait revivre.

Uramis, habitué aux chevaux bruns ou noirs, a découvert les chevaux blancs - les camarguais - que nous avons trouvé magnifiques. J'espère qu'un jour il y aura un petit blanc parmi nos noirs.

Surprise sur un parking du Grau-duRoi : en récupérant notre voiture, nous voyons un jeune Montagne. En l'approchant, il nous rappelle un air de famille. C'était V'Justin agé de 6 mois qui était en promenade avec sa famille.

Le retour était tout aussi long - heureusement Uramis ne s'est pas rendu compte de la heuteur du viaduc de Millau. Mais il y avait à nouveau beaucoup de virages et Uramis était très, très content de retrouver son parc, son chalet, ses copines et bien sûr les autres mâles.

Le lendemain, personne ne voulait aller se promener. Peut-être qu'Uramis a raconté aux autres chiens son périple et que tout le monde était du même avis : on est beaucoup mieux à la maison avec les copines et copains, les chats, les ânes et les chevaux, les aboiements, les courses le long de la clôture, les biscuits, etc.

Régionale d'élevage R.A.C.P.
Névache (Briançon)
dimanche 15 mai 2005

Urdos de la Vallée du Bois doré – 2 ans

Comme Candido avait une bronchite et de la fièvre, nous n'avons pas pu partir comme prévu le samedi avec 2 voitures et 3 mâles. C'est dommage, car la région est magnifique et nos chiens auraient apprécié la promenade dans les prairies avec ses courants d'eau.

Je suis donc partie seule, dimanche matin, avec Urdos qui, comme Uramis, n'a jamais quitté notre propriété. Il s'est très vite habitué à la voiture – heureusement, car en quittant l'autoroute il y a avait énormément de virages et des cols à monter et descendre.

Nous sommes arrivés un peu stressés, car à la place des 2-3 heures prévues, nous avons mis cinq heures pour faire le trajet. Mais Monsieur A. Pécoult, Président de la R.A.C.P. et juge de la régionale et de nos "Montagnes", a eu la gentillesse d'attendre les quelques retardataires.

En sortant de la voiture, Urdos a vu tout ce monde, beaucoup de chiens, des tentes avec des rubans en plastique qui font du bruit – mais après quelques minutes il s'est calmé et s'est intéressé à tout. Le seul ennui c'est qu'il ne voulait pas boire dans sa gamelle. Alors j'ai dû mettre mes bottes et aller avec lui dans la rivière où enfin, après maintes essais, il avait compris que l'eau qui coule était là pour être bue.

Malheureusement, il n'y avait que 13 Montagnes présents – Bravo aux "Bergers" qui étaient fidèles au poste. (48)

Pour sa première sortie dans un ring, Urdos s'est assez bien présenté – bien sûr pas comme à la maison – la queue est restée en bas. Vu son jeune âge, il avait perdu tout son poil d'hiver et de jeune chien. Il a obtenu un 2ème excellent.

Le déjeuner a eu lieu dans la salle d'un restaurant et Urdos était couché entre deux chaises en face d'un "berger" sans bouger. J'étais très fière d'avoir un chien tellement équilibré lors de sa première sortie dans la vie extérieure.

Avant de reprendre les virages dans cette région vraiment magnifique, nous avons fait une grande balade dans les prés en profitant du soleil et en admirant les montagnes.

Une très belle journée et une région à découvrir.

© Copyright

swiss-id.ch